La maladie parodontale

La maladie parodontale

Les maladies parodontales sont des infections bactériennes chroniques qui affectent les tissus de soutien de la dent, c’est-à-dire les tissus mous (gencive) et les tissus durs (os alvéolaire). Ces infections sont causées principalement par l’accumulation de la plaque dentaire et du tartre (film bactérien) à la surface des dents. Le résultat est l’inflammation des tissus de soutien des dents. Si on laisse le tartre dentaire s’installer, des poches parodontales se créent et s’agrandissent dans les espaces interdentaires. Ces espaces plus importants favorisent une prolifération bactérienne encore plus importante. On sait maintenant que cela favorise les infections car les bactéries ont la capacité de migrer dans tout notre système en passant par la circulation générale.

Sans traitement, la destruction de ces tissus, y compris de l’os alvéolaire, peut évoluer et entrainer la perte des dents ou de l’implant.

L’inflammation gingivale et les maladies cardiovasculaires

Dans la société nord-américaine, les maladies cardiovasculaires sont responsables d’environ 37% des décès. La plupart des maladies cardiovasculaires comprennent la maladie coronarienne, l’athérosclérose et les maladies vasculaires.
Ces deux dernières sont des manifestations d’un blocage graduel des artères qui amènent le sang aux différents organes.
Ce lien entre le processus inflammatoire et l’athérosclérose peut vouloir dire que les infections buccales parodontales peuvent avoir un rôle important dans la maladie cardiovasculaire.

L’inflammation buccodentaire et les maladies respiratoires

Pendant très longtemps, nous avons pensé que le tabac, l’âge et le déficit immunitaire constituaient les facteurs de risque de la maladie pulmonaire.
Nous savons maintenant qu’il existe une relation entre les bactéries buccales, la maladie parodontale et les maladies respiratoires. Les bactéries présentes dans les cas de maladie parodontale peuvent pénétrer dans le sang et infecter l’organisme. Les germes atteignent les voies respiratoires, peuvent ensuite se propager aux poumons et causer des maladies comme :

  • pneumonie
  • bronchite
  • emphysème
  • la MPOC (maladie pulmonaire obstructive chronique).

Ces germes causent des infections ou aggravent des maladies pulmonaires déjà installées.
On n’a qu’à penser aux millions de bactéries ingérées et respirées qui proviennent de la bouche lorsqu’on est atteint de parodontite; c’est une source de bactéries facile à éliminer par un simple traitement parodontal.

Les femmes enceintes

Une femme enceinte atteinte d’une forme avancée de parodontite présenterait un risque 7 fois plus élevé d’accouchement prématuré ou d’enfant de faible poids à la naissance.

Comment prévenir

Le Dr Morissette confirme qu’il faut avoir une hygiène buccale rigoureuse et consulter son dentiste régulièrement. Les mesures d’hygiéne buccodentaire sont très importantes. Il est nécessaire d’apprendre à maitriser la formation de la plaque dentaire afin de contrer tout début de maladie parodontale.
Communiquez avec nous pour obtenir de plus amples renseignements.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).