Interventions chirurgicales aux gencives

Interventions chirurgicales aux gencives

Interventions chirurgicales aux gencives

La récession gingivale

Lorsqu’il manque une quantité importante de gencive attachée autour d’une ou plusieurs dents, soit en hauteur et/ou en épaisseur, la survie même de ces dents est en péril. Cette condition est la récession gingivale, aussi appelée déchaussement dentaire. La récession gingivale peut causer, dans les cas les plus sévères, la perte de dents si le niveau de gencive attachée est inadéquat et qu’une trop grande partie de la racine dentaire est exposée.

La récession gingivale peut se produire de façon idiopathique, à la suite d’une maladie de gencive ou d’un traitement orthodontique. Dans de nombreux autres cas, elle peut être causée par un brossage de dents inadéquat, soit qu’il est trop vigoureux ou qu’il est effectué en utilisant une mauvaise technique. Par exemple, un brossage horizontal ou se brosser les dents avec des mouvements de va-et-vient, sans respecter le principe qu’il faut toujours se brosser les dents en faisant des mouvements en partant de la gencive vers chaque dent, peut endommager la gencive et provoquer la récession de gencive.

Dans l’exemple ci-contre, le déchaussement dentaire est sévère. En effet, une partie de la racine de la majorité des dents est visible, les faisant paraître beaucoup plus longues que la normale, et la quantité de gencive pour les supporter est maintenant insuffisante. Si rien n’est fait pour améliorer la situation, cette personne risque de perdre les dents qui sont les plus touchées par le déchaussement.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).