La gingivectomie

La gingivectomie

La gingivectomie est une procédure chirurgicale qui consiste à enlever une partie de la gencive. Elle est effectuée sous anesthésie locale avec des outils spéciaux pour couper la gencive et entraîne habituellement peu de complications.

De récentes techniques permettent de faire des gingivectomies mineures à l’aide d’un laser à tissus mous, ce qui occasionne encore moins de complications et d’inconfort post-opératoires pour le patient.

Il existe trois applications principales à la gingivectomie, telles que décrites ci-dessous.

Application esthétique

La gingivectomie esthétique permet d’enlever une partie de la gencive autour d’une ou plusieurs dents afin d’harmoniser la forme de la gencive et améliorer l’aspect d’un sourire. Enlever une ligne de gencive au-dessus de certaines dents « allonge » les couronnes de ces dents qui sont plus courtes que celles des autres dents.

La collection d’images ci-dessous montre comment une gingivectomie peut être effectuée pour des raisons esthétiques. Une reprise de l’intervention est possible, quelques jours, tout au plus quelques semaines, seulement après l’intervention originale, comme en témoigne l’image E. La différence dans le contour des gencives entourant les incisives centrales entre l’image B (après un traitement d’orthodontie) et F (résultat final) est clairement visible.

Traitement de l’hyperplasie gingivale

L’hyperplasie gingivale est la condition selon laquelle la gencive prend du volume de façon inhabituelle, au point où une partie ou la totalité d’une couronne dentaire est cachée sous cette gencive excessive. On dit alors qu’une fausse poche de gencive se forme et elle peut nuire à la santé des dents affectées à moyen ou à long terme.

C’est pour cette raison qu’une gingivectomie est recommandée afin de déloger la gencive en excès. Si la situation reste telle quelle, le patient s’expose à un risque élevé de développer une parodontite, car les fausses poches empêchent le patient de nettoyer ses dents correctement.

L’excroissance de la gencive peut être due à plusieurs facteurs, le plus commun étant la prise de médicaments reconnus pour générer un surplus de gencive comme certains médicaments contre l’épilepsie et l’hypertension. Dans un tel cas, la procédure chirurgicale doit être effectuée à nouveau lorsque la récidive du surplus de gencive est assez importante pour augmenter le risque de développer une parodontite.

Traitement parodontal

Une gingivectomie effectuée dans le cadre d’un traitement parodontal consiste à couper un surplus de gencive non attachée à une dent afin de pouvoir aller nettoyer une poche parodontale qui peut s’être formée lors d’une maladie gingivale. Cette procédure de nettoyage est aussi connue sous le nom de curetage parodontal et elle est illustrée à l’aide des deux images ci-dessous.
En plus de l’esthétisme, si la poche parodontale est profonde, une moins grande quantité de gencive attachée sera disponible après la gingivectomie pour protéger l’os alvéolaire supportant la dent, ce qui pourrait affecter négativement la solidité de cette dent à moyen ou à long terme.Après l’ablation d’une partie de la gencive près de la dent, le patient peut nettoyer cette dent plus facilement à l’aide d’une brosse normale. Cependant, dépendamment de la profondeur de la poche parodontale initiale, l’aspect de la gencive après l’intervention peut être moins esthétique. En effet, si la poche initiale est profonde, la quantité de gencive à enlever sera grande et les dents sembleront plus longues qu’avant l’intervention.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).